Mon bilan 2021

Chaque année, au crépuscule du mois de décembre, et sans jamais déroger à cette tradition, je fais un petit bilan de l’année écoulée. En général, je prends simplement un papier et un crayon, et je fais une liste de ce que j’ai fait, et surtout de ce que ça m’a apporté. Cette année 2021 ayant été particulière pour moi à bien des égards, j’ai eu envie de faire un écrit plus complet, et même de le partager avec vous. Pour construire cet article, je me suis servie d’un autre bout de papier, celui sur lequel j’avais posé en janvier de cette année mes intentions pour les douze mois suivants. Ces deux étapes sont très importantes pour moi, et je prends cet exercice tous les ans avec beaucoup de sérieux. D’abord je ferme des portes, puis, une fois le nouvel an passé, j’ouvre de nouveaux horizons.

Pourquoi faire un tel bilan ? Pour ma part, c’est parce que plus les années passent, plus je me rends compte à quel point on remplit nos vies intensément sans même plus s’en rendre compte. La question n’est pas seulement de savoir si un mariage ou une naissance ont ponctué l’année, car même si ce sont des événements importants, si on ne se focalise que sur cela, on oublie tous les petits riens qui rendent notre vie tous les jours plus belle. Faire un bilan permet ainsi de les mettre en lumière, en leur accordant la place qu’ils méritent à l’ombre de plus grands événements. En 365 jours, on évolue tellement plus que ce que l’on pense…

Voici donc le bilan de toutes les intentions que j’avais posées pour 2021. Comme toujours, je vous parle de moi pour finalement vous parler de vous, et j’espère sincèrement que mes mots feront écho à votre propre chemin de vie, et que cela vous inspirera pour construire à votre tour votre propre bilan.





Photo de Brigitte Tohm sur Pexels.com




De nouvelles rencontres

Je commence rarement par ce point dans mes bilans, mais cette année, cela a toute son importance. Jusqu’à présent, je me sentais assez seule à Lisbonne, mes amies étant partout dans le monde, sauf là où je vivais. J’ai passé mes deux premières années au Portugal dans une solitude un peu pesante, même si cela m’a permis de consolider de très beaux liens à distance. Et puis, sans crier gare, la déferlante est arrivée. Des nanas drôles et connectées, présentes et sur qui je peux enfin me reposer. Je leur dois beaucoup pour l’aide qu’elles m’ont apportée dans la réalisation de mes intentions, d’où leur place en première position dans ce bilan. Et bien sûr, cette année 2021 marque LA rencontre avec celle que j’attendais patiemment, et avec qui je m’enrichis désormais quotidiennement. Ma vie a pris une vraie belle tournure depuis que je l’ai rencontrée, et je suis vraiment très reconnaissante qu’elle soit (enfin!) arrivée sur mon chemin ! ❤

Retrouver ma liberté

Cette année, j’ai réussi à caser deux projets qui étaient tout en haut de ma liste de mes intentions pour 2021 : partir un week-end entre copines, et faire un stage rien que pour moi. Cela peut peut-être prêter à sourire, mais ces deux projets avaient un objectif bien plus profond derrière : prendre du temps pour moi, et accorder à ma liberté toute l’importance dont elle a besoin.

Pour le week-end entre copines, en octobre, ça a été la bouffée d’air frais qui m’a fait revenir à mes 20 ans ! Je chéris précieusement ce moment de rire, de partage, de folie et de danse, et garde ces images d’amitié bien lovées au fond de mon cœur.

Concernant le stage de yoga, je suis partie cinq jours seule dans un lieu coupé du monde, en plein cœur de la nature portugaise. J’avoue que j’ai savouré chaque minute de ce moment, où je n’avais comme devoir de ne m’occuper que de moi. Pour une maman de jeunes enfants, c’est vraiment extrêmement précieux, et j’ai su l’apprécier à sa juste valeur.

Mon lien avec la nature

2021 a été définitivement l’année de ma connexion profonde avec la nature, au-delà de ce que les mots vont pouvoir exprimer. Ce besoin de forêt, de fleurs et d’océan m’envahit complètement, et j’ai eu l’immense chance de pouvoir en profiter très facilement à Lisbonne, qui est une ville finalement assez petite et dont on peut très vite s’échapper. J’ai pratiqué un maximum le grounding, et découvert une énergie nouvelle qui ne cesse de me porter au quotidien. Si je pouvais faire un vœu pour 2022, cela serait sans hésiter de pouvoir emmener tout le monde dehors, pour voir comme la Terre est belle au-delà de nos écrans.

Prendre soin de mon corps

En janvier, j’avais pris le temps de réfléchir au mot qui allait définir mon année 2021 et, comme je l’avais expliqué dans cet article, j’avais fini par opter pour le mot douceur. Si j’avais su, je crois que j’aurais plutôt choisi le mot douleur ! En effet, mon printemps a été placé sous le signe d’une violente hernie discale, qui m a littéralement terrassée. Mais everything happens for a reason, comme je ne cesse de me le répéter. Avoir mal, c’est malgré tout être vivant.

J’ai été forcée de prendre soin de mon corps dans la violence, le comble pour moi qui ne voulait que de la douceur. Mais la leçon est finalement rentrée plus vite, et je fais désormais bien plus attention à moi. Cela passe par de la respiration, du yoga, de la méditation, mais surtout par une attention toute particulière à mon alimentation. Je me suis beaucoup renseignée pour apprendre et comprendre, et je suis heureuse de voir que tous ces efforts paient afin de me sentir plus reposée et plus équilibrée.





Photo de Kei Scampa sur Pexels.com




Améliorer mon lieu de vie

Cette année aura vu se mettre en place de très gros travaux chez moi, travaux qui vont durer presque six mois et qui nous obligent à vivre actuellement dans un logement provisoire. J’y tenais beaucoup, car plus je vieillis, plus la notion de confort devient une évidence. Je ne suis pas du tout matérialiste, alors cela passe surtout par plus de lumière, plus de chaleur, avec des matériaux naturels et qui me correspondent. Si tout va bien, nous devrions être de retour dans notre petit cocon en avril 2022, j’ai hâte !

Mon développement spirituel

Le développement spirituel est depuis des années l’essence même de mon chemin de vie. J’ai commencé ce travail lorsque j’avais à peine 18 ans, et depuis je ne fais qu’enrichir ma propre perception des événements. C’est un exercice parfois périlleux, pour lequel il faut accepter de se confronter à des situations qu’on préférerait bien souvent oublier. Je me fais accompagner avec une thérapie qui s’appelle le rebalancing, qui permet de passer par le corps plutôt que par l’esprit (comme chez un psychologue par exemple). J’ai encore beaucoup avancé en 2021, allant au-delà de mes peurs et de mes réticences. Et plus j’avance, plus je comprends que ce développement spirituel est intimement lié au soin qu’on porte à son corps et à la nature qui nous entoure. Ce « tout » m’impressionne encore un peu, et j’ai parfois du mal à tout raccrocher à la même base. Je sens que je touche du bout du doigt une vérité qui me correspond, mais que je n’arrive pas encore à bien saisir. Mais l’essentiel n’est pas vraiment là, au fond, puisque le but est d’avancer, peu importe la direction.

L’écriture

Dernier point de cette liste, mais non des moindres : l’écriture. Contrairement à ce que pourrait laisser supposer ce blog, je n’ai jamais autant écrit que depuis le mois de septembre ! Pour être plus précise, j’ai écrit presque à temps plein, 5 jours sur 7, 3 à 4h par jour. Je me suis astreinte à une routine sérieuse et appliquée, et j’ai seulement dérogé à la règle lorsque j’ai déménagé, ou bien les jours où j’ai travaillé dans mon ancienne école en tant que remplaçante. Ce qui est intéressant avec l’écriture, c’est que cela se poursuit bien au-delà du moment où on quitte son écran. Écouter les gens, lire, aller se balader dans la nature, observer la vie, c’est aussi écrire. Cette phase d’inspiration est absolument essentielle pour enrichir son imagination, et laisser le temps à son esprit de faire des connexions.

Vous vous demandez certainement ce que j’ai bien pu écrire, et la réponse est simple : de tout ! J’ai à la fois écrit pour les autres, en tant que travail rémunéré, et à la fois écrit pour moi. De l’article scientifique à la correction d’un roman, de l’écriture de biographie à celui de mon propre roman, j’ai avancé sur ce chemin comme jamais je ne l’avais fait, pour mon plus grand bonheur.

Je suis très heureuse de l’équilibre que j’ai enfin réussi à trouver, entre le besoin de gagner ma vie en donnant des cours, et mon amour pour l écriture (qui lui ne me fait pas vraiment gagner ma vie, comme tous les auteurs le savent ^^). C’est un chemin que je vais poursuivre avec beaucoup de plaisir en 2022, et j’ai hâte de lire le bilan que j’écrirai dans un an à ce propos. 🙂





Photo de Pixabay sur Pexels.com




Voilà pour ce bilan 2021, qui est pour moi extrêmement positif. Vous aurez sans doute noté qu’il n’y a pas « d’objectifs non atteints », comme on peut parfois le voir dans certains bilans. Déjà parce que je me suis vraiment arrachée pour tenir toutes mes intentions posées au mois de janvier dernier, mais aussi car ce qui n’est pas allé assez loin en 2021 attend sagement son tour pour déployer ses ailes en 2022. Je vois déjà dans les grandes lignes ce qui est encore actuellement au stade de balbutiement, et que je vais pouvoir écrire dans mes intentions pour l’année à venir dès la semaine prochaine. Les quelques portes qui ont été entrouvertes cette année n’attendent que d’être poussées pour que je puisse enfin aller voir la lumière qui se cache derrière.

J’espère que cet article très personnel vous inspirera pour revenir à votre tour sur tout ce qu’il s’est passé pour vous cette année. Si vous le faites, soyez indulgents avec vous-mêmes. Nous ne partons pas tous depuis la même base, ni ne rencontrons les mêmes obstacles sur notre chemin. Ce n’est pas la destination qui est importante, mais le voyage qui nous y emmène. Et réussir à mener à bien une barque coûte que coûte, c’est déjà une immense fierté.

J’espère que cet article vous inspirera également pour poser vos intentions pour l’année à venir. Vous pouvez très bien garder tout cela secret, afin que ce soit simplement un engagement puissant de vous-même avec vous-même, sans aucune limite et sans aucun tabou. N’hésitez pas à voir grand, car votre vie le mérite, tout simplement.

Pour conclure cet article, je vous partage cette magnifique citation de Gérald Neveu, qui était un poète français autour des années 50 : Rêver, c’est informer l’avenir.

Je vous souhaite de rêver immensément pour cette nouvelle année 2022, afin que l’avenir soit bien préparé à ce qui va lui arriver ! 🙂

4 commentaires sur « Mon bilan 2021 »

  1. Coucou Sophie, je te souhaite une excellente année 2022, qu’elle t’apporte autant que 2021. De notre côté, 2021 fut aussi assez chargée : changements de postes, retour en Ile de France et gros travaux en cours dans notre nouveau logement. Par conséquent, pour 2022, on souhaite un peu de stabilisation 🙂 Très belle année également à toute la famille ! Bises,

    Aimé par 1 personne

  2. Très bel article, très inspirant ! Ton année a été bien remplie et tu empruntes des chemins qui te portent vers le bonheur, j’en suis très sincèrement ravie pour toi. Je vais essayer de coucher sur le papier les intentions que je me formule habituellement de manière trop distraite. Et je t’écris plus longuement très vite. Bon réveillon, ma Sophie ! 😘

    Aimé par 1 personne

    1. Merci infiniment ma Sandra ! Je suis ravie de voir que tu vas écrire ce bilan, car quand on écrit, on s’en imprègne vraiment ❤ On se contacte bien vite, gros bisous et excellente année 2022 !

      J’aime

Répondre à Alexandra Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s