Des nouvelles de mon roman

Dans un de mes précédent article, je vous avais expliqué avec beaucoup d’émotion que j’avais fini d’écrire mon premier roman. La sortie n’est pas prévue avant l’automne prochain, mais j’avais envie de partager avec vous aujourd’hui quelques informations en plus, afin de mieux vous expliquer mon projet. J’aimerais tellement avoir une baguette magique pour avancer le temps et pouvoir publier l’article qui annonce sa sortie… Mais il va falloir que je travaille ma patience car ce n’est pas pour tout de suite !

L’idée de ce roman m’est venue il y a plus de 15 ans, alors que j’attendais le métro à Paris. J’ai très rapidement visualisé les personnages et l’intrigue principale, et puis… j’ai douté, j’ai pataugé, j’ai pensé à autre chose, j’y suis revenue sans succès. Bref, on peut dire qu’il y aura eu un llllooooooooonnnggg passage à vide, alors que j’avais toutes les clefs en main et qu’il ne tenait qu’à moi de me lancer. Avec le recul, je vois toutes ces années comme une immense chance, car sans cela je n’aurais pas écrit le roman que j’ai désormais entre les mains, qui est beaucoup plus profond que ce que j’aurais pu créer auparavant.

Je ne suis pas très au point sur les différents genres littéraires, mais je sais déjà que mon roman se situe dans la littérature de l’imaginaire, plus ou moins dans le genre de la Fantasy. Je vois souvent passer le terme de Young Adult, mais je ne sais pas si je me retrouve dans cette case-là. J’ai entièrement crée un univers, avec ses codes et son monde, un peu comme dans Le Seigneur des Anneaux ou Harry Potter. Pour moi, qui ai vraiment du mal à contenir mon imagination, cela a été une évidence de ne pas situer mon récit dans le monde réel. J’avais besoin d’ajouter de la magie, des villes imaginaires, de nouveaux codes sociaux, de nouvelles règles. C’est le monde qui vit dans ma tête, peut-être même celui dans lequel j’aimerais vivre. Ce n’est pas un livre avec des licornes, des dragons ou des elfes, mais la magie qui y est présente est plus subtile, vous verrez.

Il m’a fallu près de neuf mois pour écrire ce premier tome, mais j’ai beaucoup traîné à cause de mon travail en parallèle. J’avais également préparé un plan, mais peut-être pas assez détaillé, ce qui m’a obligée à reprendre encore et encore l’intrigue afin que tout soit bien cohérent. De plus, de nombreuses scènes se sont ajoutées à mon insu, lorsque les personnages décidaient de n’en faire qu’à leur tête ! 😉 Pour le tome 2, que je commencerai à écrire en septembre, je travaille d’ors et déjà sur un plan bien plus détaillé. De plus, je maîtrise bien mieux mon univers et je sais où je dois aller, et j’ai donc bon espoir que les choses avancent plus vite cette fois.




Image par Sasin Tipchai de Pixabay




Ce que j’ai réalisé, une fois ce premier roman terminé, c’est que je n’étais en fait qu’au début du travail ! En effet, de nombreuses étapes jalonnent ensuite le chemin jusqu’au jour de la sortie. J’ai fait le choix de l’auto-édition, et c’est un sujet tellement vaste et passionnant que je ferai un article spécialement sur ça à la rentrée de septembre pour vous expliquer pourquoi. Je suis vraiment très heureuse de mon choix, et je crois à fond à cette super opportunité qui s’offre à moi.

Outre tous les podcasts que j’ai écoutés sur l’auto-édition, il a fallu que je me penche ensuite sur la question de la correction et de l’illustration. Pour la correction, j’ai eu tout d’abord des bêta-lecteurs, qui sont ces gentilles personnes qui acceptent de lire votre premier jet plein de fautes, et qui vous disent globalement ce qu’elles en pensent. J’avoue que je n’ai pas pris trop de risques à ce niveau-là, j’ai demandé à ma belle-sœur et à quelques amies, comme ça j’étais sûre d’avoir des avis peu objectifs pour booster ma confiance en moi ^^. Sans grande surprise, leurs retours ont été bons, mais je pense qu’elles m’aiment aussi beaucoup, ha ha ! Malgré tout, ces premiers avis m’ont vraiment aidée à accepter que ce que j’avais écrit pouvait peut-être plaire, notamment quand j’ai vu qu’elles l’avaient toutes lu en à peine quelques jours, et que l’histoire les a suivies pendant quelques temps après.

Ma plus grande satisfaction de cette bêta-lecture vient d’une petite fée qui est apparue sur mon chemin, me proposant de lire mon livre car une énorme intuition l’y poussait. Je ne la connaissais alors que très peu, et j’avais hâte de connaître cet avis qui devait être beaucoup plus objectif que celui de mes proches. Et là… je crois qu’on peut dire que la magie a opéré ! Pour la première fois de ma vie, j’ai vu une personne littéralement happée par mon histoire, subjuguée même… À tel point que lorsqu’elle l’a fini (en à peine trois jours, alors qu’elle est jeune maman travaillant à temps plein), elle n’a pas pu s’empêcher de regarder le film Avatar, tellement elle ne voulait pas quitter mon monde imaginaire. Sa première question, qui est le même retour fait par toutes les personnes l’ayant lu, a été : « Mais où est le tome 2 ??? » Je prends ça comme un signe que l’histoire a plu ❤

Parmi mes bêta-lecteurs, j’ai aussi eu la chance d’avoir Salomé, ma fille de 12 ans. J’avoue que je lui ai tourné autour pendant sa lecture, curieuse de savoir ce qu’elle en pensait. Fidèle à son rythme habituel, elle l’a lu en moins de deux jours, ce qui m’a permis de ne pas tourner en rond trop longtemps tout de même ^^ Je crois qu’elle l’a vraiment aimé et qu’elle est fière de sa maman ❤ Et moi je suis heureuse de voir que mon texte peut être adapté pour un public plus jeune, même si je sais que ma fille a un très bon niveau de lecture et que le public que je vise est peut-être plutôt jeune adulte/adulte. En tout cas, suite à sa lecture, elle s’est précipitée pour dessiner un des personnages, ce qui est drôle car deux autres bêta-lectrices m’ont fait le même feedback, me disant spontanément qu’elles avaient envie de dessiner certains personnages. Je crois qu’il y a un truc avec le visuel de mon livre de toute façon car j’ai eu plusieurs retours également sur le fait qu’il pourrait facilement être adapté en film.




Photo de Miquel Rossellu00f3 Calafell sur Pexels.com




Bref, après ce passage de bêta-lecture, j’ai cherché une correctrice professionnelle pour mon roman. Après un moment de balbutiement où j’ai proposé à ma petite fée de le faire pour moi, je me suis orientée vers quelqu’un dont c’est réellement le métier, et je ne regrette finalement pas mon choix. Je sais qu’elle va poser sur mon livre un œil expert pour m’aider à l’améliorer. Elle a déjà réservé un créneau pour moi, et la correction sera donc faite en septembre. Il faut donc que je termine le texte définitif pour fin août, et c’est une sacrée pression car j’ai encore quelques décisions importantes à prendre concernant les personnages, sans compter que je n’ai toujours pas choisi le titre ! De plus, j’ai eu un bêta-retour tellement construit de la part de mon amie graphiste que j’ai plein de nouvelles scènes à ajouter pour définir encore plus mon univers. Et enfin, comme c’est un tome 1, je dois m’assurer que tous les éléments pour la suite de la série sont bien présents sans être trop évidents. Bref, je sens que je vais passer un bon été !

Après la correction, je me suis renseignée sur la couverture, et j’ai finalement contacté cet illustrateur, qui est adorable et me propose ses services à un tarif vraiment intéressant : https://www.instagram.com/gthl_art/. Je suis ravie de mon choix car j’ai toujours aimé l’univers de manga/fantasy qu’il propose. De mon côté, j’ai finalement décidé du visuel de la couverture, avec l’aide de mon amie graphiste. J’ai choisi une scène qui pourra se répéter sur les trois couvertures et j’ai hâte de voir le résultat final ! J’ai vraiment une chance incroyable d’être entourée par des personnes en or qui soutiennent mon projet. C’est tellement important pour moi !

En parallèle de tout ce travail de correction et d’illustration, je vais bientôt m’inscrire à un cours en ligne sur l’auto-édition, que je suivrai tranquillement cet été. Je me renseigne également sur les services de presse (quand un chroniqueur présente ton livre) et sur les publicités Amazon. Bref, c’est un vrai travail à temps plein, tout ça !

Je ne vais pas vous mentir, je ne sais absolument pas ce que cette série de romans va donner. J’ai déjà investi plus de 1000 euros pour mon premier tome, sans avoir aucune idée du résultat final. C’est là qu’un optimisme d’acier est indispensable pour oser se lancer malgré tous les doutes et toutes les peurs. Je ne veux pas retourner à mon métier de prof, je veux être écrivain, et pour ça, je dois tout donner !

Dans tous les cas, je vous reparlerai de tout ça en temps voulu, après la rentrée de septembre. D’ci là, je pense faire une pause des articles de blog pour finaliser correctement mon projet. Et je garde secrètement au fond de mon cœur l’idée que certaines personnes parmi vous me feront suffisamment confiance pour oser découvrir le roman que j’ai réussi à créer ❤








J’ai écrit cet article la semaine dernière, et j’ai juste un petit ajout à faire. Mon amie graphiste, qui a donc lu le livre, vient de m’envoyer cette image :




Credit : Veeterzy sur Unsplash,com




Ce qui est complètement fou, c’est que cette image, c’est mon livre. Cet arbre, je l’ai inventé, je lui ai même donné un nom. Sans le savoir, c’est dans cette forêt que j’ai fait vivre mes personnages. Que j’ai hâte de partager tout ça avec vous !

Bon été à tous, on se retrouve à la rentrée ❤

10 commentaires sur « Des nouvelles de mon roman »

  1. Bravo pour cette belle énergie, ce projet et tous ces personnages qui jalonnent ton cerveau et ton imaginaire !
    les mangas, perso, c est pas trop mon truc car je n’y suis pas habituée mais j’achèterai quelques livres avec joie et je les offrirai à la jeune génération, mes petits enfants qui adorent et on en parlera ensemble.Bel été et bisous à toi et autour de toi. Sylvie

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Sylvie, c’est adorable !!! Pour info ce n’est pas un manga, qui est un livre dessiné ressemblant à une BD. Là c’est vraiment un vrai roman 🙂 Bel été à toi et à toute ta famille ! Bises

      J’aime

  2. La fille d’une copine a créé cette société qui pourrait peut-être t’aider!

    Il s’agit d’une société d’auto édition numérique qui propose d’autres services d’édition et s’appelle Librinova.

    Aimé par 1 personne

Répondre à BAUMGARTNER Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s