Surf-trip en Inde : quand le rêve se transforme en cauchemar…

Tout d’abord, un grand merci pour tous vos messages reçus la semaine dernière, cela me fait toujours plaisir de discuter un peu avec vous ❤ N’hésitez pas à me faire un petit coucou de temps en temps !

En ce mois de juin où tout le monde est un peu fatigué, je vous propose de retrouver une histoire que j’avais écrite il y a quelques temps pour mon autre blog (désormais fermé). Cet épisode hors du commun est arrivé à un de mes proches, et je me souviens encore de l’émotion dans sa voix lorsque j’avais recueilli son témoignage. Cette histoire, qui parle d’intuition, me touche particulièrement, et c’est pour cette raison que j’avais envie de vous la partager de nouveau aujourd’hui. Cela vous donne également un aperçu de ce que je fais au quotidien, lorsque je ne travaille pas sur mon roman ou pour mon blog. Écrire pour les autres peut parfois être émotionnellement éprouvant, mais chaque petite histoire est pourtant toujours d’une richesse incroyable, faisant avancer chacun dans sa réflexion. Je suis heureuse d’avoir cette corde à mon arc, car cela m’apporte tout autant que lorsque j’écris de la fiction.

Je vous laisse découvrir cette histoire de surf-trip, quand un séjour de rêve se transforme en un instant en un véritable cauchemar…

Lire la suite de l’article

L’hypersensibilité chez les enfants

Voilà un article qui est dans un coin de ma tête depuis bien longtemps. Aujourd’hui je prends enfin la plume pour vous parler du sujet délicat de l’hypersensibilité chez les enfants, sujet que je connais particulièrement bien pour en avoir un représentant à la maison depuis bientôt neuf ans.

Caprices, enfant-roi, laxisme, mauvaise éducation… J’ai entendu à peu près tout et n’importe quoi à propos du sujet épineux de l’hypersensibilité, me débattant pendant des années pour essayer de comprendre la bombe que je tenais entre mes mains. Heureusement, grâce à de nombreux supports et à des discussions bienveillantes avec des amies et des thérapeutes, j’ai pu réussir à mettre des mots sur ce que nous vivions tous au sein de ma famille. Aujourd’hui, j’ai envie de témoigner à mon tour, car de trop nombreuses familles souffrent de ne pas réussir à comprendre leur quotidien. Les mots guident, les mots apaisent. J’espère que cela vous aidera si ce sujet vous touche de près ou de loin.

Lire la suite de l’article

Mon premier roman

L’histoire commence comme dans un conte de fées : j’étais sur un quai de métro à Paris, où je vivais à cette époque-là, quand l’image d’un jeune homme aux longs cils encadrant de magnifiques yeux gris-bleus m’est apparue tout à coup. J’ai vu trois royaumes autour de lui. Trois royaumes en guerre, et lui serait le maillon de la paix. En une fraction de seconde, j’ai rencontré Ehron et son univers, et son histoire ne m’a plus jamais lâchée.

Lire la suite de l’article

Des mots pour soi

Je ne crois pas vous avoir raconté comment ce blog, commencé il y a plus de dix ans pour donner simplement des nouvelles à ma famille, a hérité de son nom Miss Texas.

Ce 22 août 2011, jour tellement spécial pour moi, je venais de sortir de l’ascenseur dans l’immeuble de mes beaux-parents quand j’ai rencontré leur femme de ménage, d’origine philippine, que je connaissais un petit peu. J’avais dans une main ma valise, dans l’autre ma fille de 13 mois, et je m’apprêtais à aller à l’aéroport pour décoller vers ma nouvelle vie au Texas. Lorsque cette personne m’a vue, heureuse mais perdue, inquiète et excitée, elle nous a souhaité une belle nouvelle vie, puis, tout en serrant la petite main potelée de Salomé, elle a conclu en la désignant par un « Bye-bye Miss Texas ! ». En une simple rencontre à l’un des moments les plus importants de ma vie, le nom de ce blog était né.

Lire la suite de l’article

Les cinq livres qui m’ont le plus marquée

Voilà bien longtemps que j’ai envie d’écrire cet article, afin de vous partager mes plus gros coups de cœur littéraires. J’aime lire infiniment, passionnément, profondément. Je ne peux pas m’endormir sans avoir lu, je ne peux pas ne pas avoir un livre en cours. Et certains livres ont été un tournant dans ma vie, comme les cinq que je vais vous présenter aujourd’hui. J’ai décidé de vous les montrer dans l’ordre dans lequel je les ai lus, mais tous sont sur un pied d’égalité dans mon cœur. Ce sont des œuvres fortes, puissantes, sur des thèmes parfois difficiles, et toujours avec une plume qui a su saisir la réalité de l’âme humaine. N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous les connaissez, ou bien quels sont vos livres préférés également !

Lire la suite de l’article

Douceur : mon mot clé pour 2021

Cela fait longtemps que je ne suis pas venue sur le blog ou les réseaux sociaux, et je pourrais vous donner tout un tas de fausses bonnes raisons pour cela, la première étant que je n’en ai pas eu le temps. Ce n’est pas complètement faux : depuis début décembre, mes moments seule se sont comptés sur les doigts d’une main, puisque j’ai d’abord été confinée avec les enfants pendant 2 semaines (nous étions cas contacts), puis l’école a repris en ligne pour deux semaines depuis début janvier, me remettant dans le cas de maman maîtresse, ce qui a été toutefois bien plus facile que l’an dernier puisque je n’avais que mes deux enfants à gérer, sans une classe en double-niveaux en plus à côté. Mais la vraie raison est en fait toute autre : j’ai tout simplement été bloquée.

Lire la suite de l’article

Ma rencontre avec Hervé Le Tellier, prix Goncourt 2020

Pas plus tard qu’hier, une de mes amies me demandait si je continuais l’écriture créative en ce moment. En y réfléchissant bien, il est vrai que j’ai complètement arrêté de créer des histoires fictives, tout mon temps étant dédié aux témoignages de vies et aux biographies. Pourtant, coucher sur le papier toutes les histoires que j’ai en tête est une véritable passion ! J’aime donner vie aux personnages qui se bousculent en moi. J’aime rire et pleurer avec mes écrits. J’aime voir le processus créatif se mettre en place, idée après idée. En revanche, j’ai beaucoup plus de mal à faire lire mes histoires, notamment aux gens que je connais. Je n’ai pas encore mis complètement le doigt sur ce blocage, qui pourtant me pourrit bien la vie dans mon quotidien d’aspirant écrivain. Bref, il y a 1 an et demi, je me suis prise par la main et j’ai tout de même participé à un concours d’écriture, où il se trouve que j’ai été très bien classée. Cela m’a permis de rencontrer Hervé Le Tellier, qui vient tout juste de remporter le prix Goncourt avec son livre L’anomalie, et changer de manière décisive la vision que j’avais de moi en tant qu’auteur.

Lire la suite de l’article

Devenir écrivain

Je ne me souviens pas exactement comment j’ai appris à lire, ni quand, mais une fois que la lecture a été acquise, elle ne m’a plus jamais quittée.

Quand j’étais enfant, je lisais tout le temps, dans mon lit, dehors ou même la tête à l’envers, je lisais des romans, des bandes dessinées ou des documentaires, je lisais tout ce que je trouvais, autant que je pouvais, autant que je voulais. Je lisais surtout beaucoup le dictionnaire, passionnée par tous ces mots qui défilaient devant moi, et dont les définitions s’inscrivaient pour toujours dans mon cœur.

Quand j’étais enfant, en revanche, je n’écrivais pas. L’orthographe était assez naturelle pour moi, mais la grammaire me résistait irrévocablement. Je ne comprenais pas les règles et je ne voyais pas du tout l’intérêt de les appliquer. Malgré ma passion pour la lecture, j’étais convaincue d’être une scientifique dans l’âme. Écrire était une torture, et mes textes étaient toujours vides de sens.

Pendant mon adolescence, je lisais toujours autant. Je lisais des histoires qui faisaient peur, je lisais des histoires tristes, je lisais des histoires de médecins légistes, d’enquêtes policières, d’enfants abandonnés, je lisais pour mieux comprendre le monde et appréhender un peu mieux sa profondeur et sa réalité. J’étais à la recherche de sens, et c’est dans les livres que je l’ai trouvé.

Lire la suite de l’article