Vivre au Portugal : la révélation

Voilà un article que je veux écrire depuis bien longtemps, mais il me fallait un peu de recul pour pouvoir vous présenter correctement mon nouveau pays d’adoption. Et encore, 1 an et demi, est-ce suffisant… ?

Cela fait finalement peu de temps que je suis au Portugal, et je sais par expérience que ce n’est pas suffisant pour pouvoir parler d’un pays. Il m’aura fallu 2 ans au Texas pour commencer à entrevoir son fonctionnement, 3 ans pour comprendre un peu mieux les américains, et 5 ans pour vraiment bien maîtriser leur culture. Je ne prétends donc pas aujourd’hui dresser un portrait exact du Portugal et de ses habitants, mais je vais essayer de vous montrer ce que j’ai découvert en quelques mois de présence ici. Mais avant de commencer, comme j’ai été absente très longtemps sur ce blog et que vous me l’avez demandé, je vais vous donner quelques nouvelles !

Lire la suite de l’article

Le confinement, vu par une expatriée

Bom dia le blog, ça fait longtemps, n’est-ce pas ?!

Après presque un an d’absence, et dans ce contexte d’enfermement si particulier, je sors de ma grotte pour prendre un petit peu l’air auprès de vous… Belle ironie du sort, n’est-ce pas ? On me l’a demandé, j’ai longtemps essayé de me le représenter, et c’est en ce magnifique dimanche ensoleillé que je me décide enfin à sauter le pas. Je ne sais plus si je sais faire, ça, écrire. Je ne suis pas sûre de trouver les bons mots, de ne pas faire de fautes, ni de faux pas. Je ne sais pas qui me lira, ni même si on me lira. Ce n’est pas grave, puisque j’aurai au moins pu exprimer tout ce qui tourne au fond de moi. Mais tout de même, si vous êtes encore là, c’est un grand plaisir pour moi et du fond du cœur je vous remercie !

Nous sommes tous dans une situation que personne n’avait imaginée, et j’espère que ce confinement se passe au mieux pour vous. Je sais que vous l’entendez de partout, mais je ne peux pas ne pas le dire : restez chez vous ! Quant à moi, je prends mon courage à deux mains, et je me lance ! Après 11 mois et quelques jours d’absence, je suis prête à vous donner des nouvelles d’une expatriée au long cours, qui après 7 ans au Texas vit depuis presque deux ans au cœur de la capitale portugaise, dans la magnifique ville de Lisbonne. Je ne peux plus vous dire d’enfiler vos santiags pour me suivre, alors prenez juste vos bottes de pêche (à la morue), et suivez-moi dans les méandres de ce sentier un peu difficile qui ne fait tout juste que commencer !

Lire la suite de l’article

L’amitié, quand on part vivre au bout du monde…

Toutes mes excuses pour ces quelques semaines sans publications! J’ai pourtant cet article en stock depuis plusieurs semaines… La version officielle de sa non publication est le manque de temps qui m’étouffe un peu en ce moment, la vérité c’est que c’est un article où je vous livre un peu de ma vie privée et que ce n’est pas évident pour moi de cliquer sur le fameux « Publier ». Mais je vais me forcer car j’ai envie de garder une trace du cheminement qui a pu m’amener à ce que je ressens en ce moment.

***************

L’amitié quand on change de vie… Vaste sujet que je vais aborder ce soir, tellement vaste et tellement personnel qu’il est certainement appréhendé par chacun d’entre nous de façon différente en fonction de nos parcours de vie. Peut-être parce que je souffre un peu de cette situation en ce moment, j’avais envie de vous livrer mes pensées afin de faire du vide dans ma tête et de la place dans mon cœur. Je ne sais pas encore ce qu’il va surgir de mon clavier mais je sais déjà que cet article sera sans filtre et viendra du plus profond de mon moi !

Lire la suite de « L’amitié, quand on part vivre au bout du monde… »

La crise immobilière de Lisbonne

Cette semaine, je vais vous parler d’un sujet chaud-bouillant ici, à Lisbonne : l’immobilier ! Et vous allez voir, c’est pas simple !

Voici la version courte : se loger à Lisbonne est une galère sans nom. On pourrait s’arrêter là mais moi je suis une bavarde, alors je vais vous détailler tout ça.

Lire la suite de l’article

Apprendre le portugais pour les nuls

Quoi de mieux pour recommencer le blog que de vous parler de mon succès interplanétaire pour apprendre le portugais ?! Je vois bien à travers mon écran que vous en êtes complètement ébahis, et vous faites bien ! A ce rythme là, si je continue, je serai capable de demander mon chemin dans environ 8 ans et 58 jours. Bah oui, je sais, ça pose. Accrochez-vous à vos Bescherelle, ce soir on va parler apprentissage d’une nouvelle langue !

Je sais pas si vous vous souvenez mais il y a pas mal d’années, j’avais écrit toute une théorie sur les différentes étapes du bilinguisme. A l’époque c’était avec l’anglais, et c’était déjà pas fameux. D’ailleurs, à force de faire des théories sur l’apprentissage des langues, j’ai découvert ce que le monde entier essaie de nous cacher derrière ses méthodes Assimil : nous ne sommes pas tous égaux face à la difficulté d’apprendre une nouvelle langue. Parfaitement. Moi par exemple, c’est pas mon truc. Écrire des histoires, ça oui, cuisiner aussi, créer, organiser, ordonner, triple oui, mais apprendre une langue, bah non. Au fond, c’est pas très grave, ou tout au moins ça ne serait pas très grave… si je n’avais pas choisi de quitter la France depuis si longtemps !

Donc, après beaucoup de tâtonnements, j’ai pu identifier les difficultés rencontrées et je vais vous les présenter aujourd’hui afin d’y voir plus clair.

Lire la suite de « Apprendre le portugais pour les nuls »

Le tourisme à Lisbonne, l’envers du décor…

Bon, je sais, j’avais dit un article par semaine, et voilà qu’après seulement deux jours je suis déjà là !

En fait, je viens d’écrire un message assez long sur ma page FB, mais comme je sais que de nombreux lecteurs de ce blog n’y sont pas abonnés, je vous fais un petit copié/collé afin que vous puissiez en profiter 😉

Voici ce que j’avais envie de vous partager :

Lire la suite de « Le tourisme à Lisbonne, l’envers du décor… »

Premiers pas à Lisbonne

La vie est étonnante, parfois, et c’est vraiment beau à regarder. Il y a quelques jours, j’ai écrit un long article sur cette période de transition de 3 mois que nous venons de vivre. Je vous parlais de clefs perdues et retrouvées, de l’accueil et du soutien sans faille de nos familles pendant ces mois sans logement, d’une carte tirée par hasard dans un jeu, de nos tâtonnements durant toute cette phase de transition. L’article était prêt, photos à l’appui, et en voulant m’accorder un délai de 24h afin de pouvoir le relire une dernière fois, j’ai fait une fausse manip’ et j’ai tout effacé. Il était 23h et j’étais un peu désemparée, il faut bien l’avouer, car j’y avais mis tout mon cœur, découvrant mes émotions avec beaucoup de sincérité. Afin de ne pas perdre ce que je voulais dire, j’ai recommencé, mais il était tard, alors j’ai réécrit quelques phrases qui me plaisaient, quelques idées auxquelles je voulais me raccrocher, et la mort dans l’âme je suis allée me coucher.

Je viens de réouvrir ce premier texte. Je l’ai parcouru des yeux, et je l’ai refermé. Il n’a plus aucun sens aujourd’hui pour moi. Si je l’avais publié, cette période de transition serait restée encore ouverte quelques temps, le temps que vous le lisiez et que je réponde à vos commentaires. Il s’est effacé, sur mon écran, dans mon esprit, dans mon cœur et dans le temps. On m’a aidé à tourner la page, ne me laissant pas le choix que de poursuivre vers l’avant. Alors c’est ce que je vais faire à partir d’aujourd’hui : vous parlez enfin de Lisbonne et de cette nouvelle vie qui nous attend.

 

Lire la suite de « Premiers pas à Lisbonne »

Lisbonne, here I come !

Le 22 août, quelle date spéciale pour moi !

Il y a 7 ans jour pour jour, je débarquais au Texas, les valises pleines et l’esprit perdu, épatée par ce que j’étais en train de réaliser, effrayée par ce que j’allais trouver. Impossible pour moi de décrire ces 7 années en quelques lignes, avec ses petits malheurs et ses grands bonheurs, ses découvertes et ses épreuves, mais si je devais résumer en 1 mot ce que j’ai vécu, ce mot serait RÉALISATION. Réalisation que le monde est vaste, réalisation que nous fonctionnons tous de manière différente, réalisation de qui je suis vraiment. Cette aventure humaine hors du commun aura fait de moi la personne qui a pu dire, 7 ans plus tard, qu’elle était assez stable et sûre d’elle pour tenter une nouvelle aventure au bout du monde.

Lire la suite de « Lisbonne, here I come ! »